• Film coréen - A taxi driver

    Zoom sur le film : A Taxi driver

     

     Origine : Corée du sud                                     Casting principal → rôle : Song Kang Ho→ Kim Man Seob
     Genre : guerre, action, historique                                                                                     Kretschmann Thomas  → Peter
     Réalisateur : Hun Jang                                                                                     Yoo Hae Jin→ Hwang Tae Sool
     Année : 2017                                                                                     Ryu Joon Yeol → Goo Jae Shik
     Durée 2h20                                                 

     

    Résumé : Kim Man Seob est un chauffeur de taxi qui vit avec sa fille de onze ans. C'est un homme normal de la classe ouvrière qui se soucie chaque jour de travailler plus pour nourrir sa famille. Kim Man Seob va, par hasard, se retrouver impliqué dans une déclaration de journalistes allemands sur les événements du mouvement de démocratisation de Gwangju. Il va alors se retrouver bien involontairement à couvrir l'insurrection de Gwangju. Source Nautiljon

    Info : Ce film est basé sur une histoire vraie qui s'est déroulée en mai 1980 lors du soulèvement de Gwangju. Le personnage de Kim Man Seob est inspiré du chauffeur de taxi coréen Kim Sa Bok et celui de Peter est basé sur la vie de Jürgen Hinzpeter, journaliste allemand qui a filmé et signalé le massacre de Gwangju.

     

    Film coréen - A Taxi driver

    Mon avis : Je suis complétement retournée parce que je viens de voir...A Taxi driver est le genre de film qui vient vous mettre une belle claque et vous prendre aux tripes même une fois fini. Ne vous fiez pas à cette affiche d'un chauffeur de taxi bienheureux, encore une fois on a affaire ici à une oeuvre coréenne bien sérieuse et sombre. Ce film était tellement poignant que j'étais même encore en larmes devant le générrique de fin... On a beau m'avoir rabâché cette période historique monstrueuse pendant mes études à l'Inalco, ce n'est qu'en regardant A Taxi driver que j'ai réellement compris le lourd poids de ce massacre dans l'esprit des coréens. 

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Drama coréen - Circle

    Zoom sur le drama : Circle

     

     Origine : Corée du sud                                     Casting principal → rôle : Yeo Jin Goo → Kim Woo Jin
     Genre : thriller, science-fiction                                                                                     Kim Kang Woo → Kim Joon Hyuk
     Chaîne TV: tvN                                                                                     Gong Seung Yeon→ Han Jung Yeon
     Année : 2017                                                                                     Lee Gi Kwang→ Lee Ho Soo
     Épisodes: 12 de 60 min                                                                            Ahn Woo Yeon → Kim Bum Gyun

     

    Résumé : 2007: Quelque chose s'écrase près de Séoul, en pleine forêt. Kim Woo Jin et Kim Bum Gyun, frères jumeaux d'une dizaine d'années, assistent au phénomène et voient sortir de la brume une jeune fille. Qui est-elle et surtout, qu'est-elle ?
    2017:Woo Jin, devenu étudiant, jongle entre ses études et ses petits boulots pour subvenir aux besoins de sa grand-mère, la seule famille qu'il lui reste. Mais alors qu'une série de meurtres étranges frappe le campus de sa fac, son frère jumeaux refait surface après avoir passé quelque temps en prison, laissant planer le doute sur son implication dans ceux-ci.
    2037: La pollution a vidé Séoul de sa population qui part s'installer petit à petit dans la Cité Intelligente, la Cité sans criminalité. Kim Joon Hyuk, détective au commissariat de Gangnam, est prêt à tout pour entrer dans cette Cité qui détient peut-être des réponses sur son passé et qui n'accueille que les citoyens qui sont prêts à en payer le prix. Trois époques: Passé, présent, futur. Les trois sont liées, mais comment ? Source Dogaru

     

    Drama coréen - Circle

    Mon avis : À la base, Circle n'est pas du tout le type de drama auquel j'affectionne. Ici, on oublie la romance, le fantastique et l'humour pour laisser place à un magnifique thriller baigné de science fiction. Bon dieu cette recette est juste mamamia! J'avais lu de très bonnes critiques pour les premiers épisodes, et c'est pourquoi je suis entrée dans l'aventure, mais je ne m'imaginais pas ça...vraiment pas...Sérieusement, je ne regrette absolument pas mon geste...ce drama m'a bluffé! En seulement 12 épisodes, Circle envoie du lourd, du très très lourd ...

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • Drama thaïlandais - I am your king

    Zoom sur le drama : I am your king

     

     Origine : Thaïlande                            Casting principal → rôle :  Kitiwhut Sawutdimilin→ Pound
     Genre : romance gay, école,  amitié                                                                             Ruangvivatjarus Phurin  → Junho
     Chaîne TVChannel 9                                                                             Vittawin Veeravidhayanant → Bright
     Année : 2017                                                                             Siwat Jumlongkul → August
     Épisodes: 5 de 25 min                                                                     Mew Suppasit → New
                                                                       

     

    Résumé : Pound est sur le point de partir faire ses études en Chine, c'est pourquoi avant son départ, il profite de la présence de ses amis. Lors d'une soirée, les jeunes hommes ayant déjà beaucoup bu, jouent au jeu du roi. C'est ainsi que Pound, devenu le roi, impose des "couples" qui devront rester ensemble jusqu'à ce qu'il quitte le pays. Et si le jeu devenait réalité... ? Source Dogaru

    Mon avis : Je serais assez brève pour une fois. À la base, le drama devait en moyenne faire 12 épisodes et on s'est retrouvé avec seulement 5 épisodes de 30 minutes. Donc déjà, ça partait pas très bien. Et effectivement tout au long de ces 5 épisodes je me suis demandée qu'est ce que je foutais devant ça haha. C'est risible tellement le drama ne sert à rien...

    Drama thaïlandais - I am your king

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • C'est un peu au dernier moment que j'ai décidé d'aller au Festival du Film Coréen à Paris (FFCP) qui se déroule cette semaine, soit du 24 au 31 octobre, et franchement je ne regrette vraiment pas ma décision. J'y suis allée un peu à l'aveugle pour la séléction des films et je pense que je suis très bien tombée (ou alors tous les films proposés sont géniaux, je ne sais pas haha). En tout cas, je n'entends que du bien de ce festival pour le moment! Donc comme c'était top de chez top, je vous propose rapidement un article express sur les deux films que j'ai pu visionner hier (jeudi 26), en espérant que vous puissiez vous aussi vous déplacer sur Paris pour voir un peu tout ça!^^

     

    The poet and the boy

    Retour sur ma journée du festival du film coréen à Paris

    Résumé : Taek-gi vit sur l’île de Jeju. Il aspire à être reconnu comme poète, mais doit se contenter de donner quelques cours du soir de poésie à des élèves de primaire. Depuis peu, la femme de Taek-gi veut un enfant, à son grand désarroi lui qui n’est pas sûr du tout de vouloir être père. D’autant qu’après consultation, le couple apprend que les spermatozoïdes de monsieur sont rares et flemmards. Taek-gi va alors faire la rencontre d’un garçon qui va chambouler sa vie. Source FFCP

    ATTENTION : Dernière séance : samedi 28 octobre à 18h

    Mon avis : Le film m'a beaucoup touché d'une part par sa fibre poétique et d'autre part par les sujets sensibles auxquels il se rapporte, soit l'homosexualité et la difficulté à faire valoir le métier de poète dans la société coréenne.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Ce mois d'octobre est particulièrement riche en nouveautés, je ne sais plus où donner de la tête tellement les sorties sont nombreuses haha. Il a bien fallu choisir parmi tout ça!^^ Voici sans plus tarder mes petits avis sur ce que je regarde. 

    Je continue:

    Temperature of love ♥

    Journal de visionnage octobre 2017 

    18 épisodes sur 40 → Coup de coeur

    Est-ce que je vous ai déjà dit que ce drama est génial? C'est chose faite haha. Il est mon coup de coeur du mois de septembre! Je ne pouvais que tomber amoureuse de ce drama avec la mise en avant de cette romance atypique. C'est une histoire toute bête : la rencontre entre une auteure et un chef cuisinier, mais cette rencontre est totalement explosive. À chaque épisode, je suis surprise par l'intelligence des dialogues entre nos deux héros. Un couple mature qui nous vend du rêve en ayant à toute épreuve une compréhension, une sincérité, une complicité ou encore une espièglerie l'un pour l'autre. Le drama porte effectivement bien son nom en provoquant des écarts de température monstrueux entre les scènes. On peut ainsi passer de la chambre froide au plan de travail ultra brûlant de la cuisine, alala c'est franchement muy caliente. Bref, c'est hot hot les amis, ça me rappelle un peu Another Miss Oh tout ça, je constate que l'actrice se fait plaisir haha. En plus d'un couple génial, le drama nous offre une belle palette de personnages secondaires bien travaillés. Et surtout, il m'éblouit par sa réalisation poétique sur la vie quotidienne de ce couple. Si tous les dramas pouvaient prendre cet exemple, je pourrais mourir en paix!

     

    Lire la suite...


    15 commentaires
  • Week-end dramanimique 3

     

    Me revoilà pour le challenge de notre chère blogueuse Booya (Booksandramas). Comme d'habitude, le challenge est de regarder en un weed-end le plus de fictions asiatiques. Si habituellement je m'en sortais très bien avec mes 12 heures de visionnages, cette fois-ci, ça a été plus délicat...En ce moment je suis débordée par le travail universitaire, alors je vous avouerai que c'est compliqué pour moi de gérer à la fois le blog et à la fois le visionnage dramas...Oui, triste sort. Bref, tout ça pour vous dire que j'ai choisi le palier des 6 heures, et je l'ai réussi vraiment de justesse! Ha et parmi les 3 consignes supplémentaires du challenge soit regarder un drama avec: du Bollywood, une étendue d'eau, et une affiche orange, j'ai réussi haut la main le défi capture d'écran de l'étendue d'eau.^^ Encore une fois c'est un réel plaisir de participer au challenge et puis surtout ça m'a permis de me détendre un peu.^^

    Liste des participants:

    Bouya (@Bo0ya_), Titesilve (@SandrineSilve), Luthien (@Luthyx), Verslinfinie, Blinky, Lee Kikwang (@MinSooTae), moonsun57 (@Alikdream629), Mudaepo, Milaguru(@Mila_no_tweet), Yuuki (@YuukiNoDreams), Angel402 (@Angel402_), Kalyani (@khunzea), verslinfinie (@petitemoko), lylyrowanlili, nonnon, SALT, Seventh, maruna, sayunaa, fleya (@Lovely_Fleya), marie asiasisone (@marieasiaisone), moonsun57 (@alikdream629), ZGMF Balmung (@ZGMF_Balmung), Sakura (@StaffDramaic), IlumysYuni, world of drama passion (@worldofdramapas), LittleAngele (@tocasiatic)

     

    Ma watching liste du week-end du 6 au 8 octobre

     

    Week-end dramanimique 3

    1 - Hospital Ship

    épisodes 21, 22, 23 et 24 = 2h

    On avance, on avance les amis, l'histoire est de plus en plus aboutie, ce qui n'est pas pour me déplaire. Pour une fois, on a un drama médical qui sait parler d'autres choses que de sauver des vies.  Il y a effectivement en parallèle des sauvetages en mer, des personnages humains qui ont chacun leur petit train train quotidien. Chaque personnage a sa part dans l'histoire et c'est vraiment chouette de les voir interagir tous ensemble. De même, tout en restant discrète, la romance est bien là, elle fait son petit bout de chemin tranquillement et j'aime totalement la façon dont elle se développe. Toujours de manière cohérente au scénario et à la façon d'être des personnages, on sent peu à peu l'héroïne céder aux avances du héros, un rapprochement tout en nuance qui me plait beaucoup. Si le scénariste n'avait pas introduit dernièrement la fameuse rivale imbuvable, inutile et dont les gestes sont complétement incohérents, j'aurai dit que le drama se rapprochait d'un sans faute, mais bon voilà on ne peut pas toujours éviter les clichés de dramaland...

     

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique